CRUE DES EAUX AVRIL 2017

CRUE DES EAUX AVRIL 2017

Que faire après que l’eau s’est retirée?
  • Consultez un électricien avant de remettre le courant;
  • Consultez un spécialiste en chauffage avant de remettre en marche les appareils de chauffage;
  • Faites appel à un technicien qualifié en gaz afin qu’il puisse réalimenter le gaz naturel;
  • Consultez le site Web municipal ou composez le 311 pour vous assurer que l’eau de l’aqueduc est potable. En cas de doute, faites bouillir l’eau au moins une minute à gros bouillons avant de la consommer. Si votre eau potable provient d’un puits, faites-la analyser avant de la consommer;
  • Nettoyer les pièces contaminées par l’inondation : retirez l’eau et jetez tous les matériaux absorbants comme le placoplâtre, la laine minérale, les tapis, le bois pressé, etc;
  • Nettoyer les pièces contaminées par l’inondation : retirez l’eau et jetez tous les matériaux absorbants comme le placoplâtre, la laine minérale, les tapis, le bois pressé, etc;
  • Jetez tous les aliments et les médicaments qui ont été en contact avec l’eau;
  • Stérilisez à l’eau bouillante les articles de cuisine contaminés;
  • Portez attention à la présence de moisissures (odeurs de moisi, de terre ou d’alcool, taches vertes ou noires sur le sol ou les murs) qui peuvent entraîner des problèmes de santé. Si vous éprouvez des problèmes de santé, consultez sans tarder un médecin;
  • Dressez un inventaire des dommages causés par l’eau à votre propriété, avec photos ou bandes vidéo à l’appui. Informez-en votre municipalité et votre assureur. Conservez tous les reçus et les preuves d’achat des biens endommagés pour vos réclamations.
Premiers grands travaux de nettoyage
  • N’habitez pas dans une maison dans laquelle il y a eu de l’eau stagnante;
  • Aérez les pièces en ouvrant portes et fenêtres. Vous faciliterez ainsi le séchage tout en éliminant les odeurs;
  • Portez des gants de caoutchouc;
  • Sortez tout ce qui peut être imbibé d’eau. Nettoyez et désinfectez chaque pièce inondée après avoir enlevé, à la pelle si nécessaire, les déchets et la boue;
  • Nettoyez à l’eau de Javel (ne jamais mélanger d’eau de Javel à de l’ammoniaque) et essuyez toutes les surfaces et les structures en vous assurant de créer un bon courant d’air pour évacuer les vapeurs;
  • Il faut assécher les tapis et les moquettes dans les deux jours. Il faut jeter sans tarder les tapis et les moquettes qui ont été souillées par des eaux usées;
  • Disposez des matelas, sommiers, oreillers, articles en tissus, meubles rembourrés qui ont été trempés. Ces articles ne peuvent pas être nettoyés à fond ni séchés rapidement. Le nettoyage à sec ne nettoiera que la surface et l’intérieur restera contaminé.

Source : Ministère de la Sécurité Publique du Québec (avril 2017)

Attention aux intoxications au monoxyde de carbone

Lorsque vous videz votre sous-sol, soyez extrêmement prudent en actionnant vos pompes et génératrices pour éviter de vous intoxiquer ou de vous électrocuter. L’utilisation de pompes ou de génératrices à essence peut être une source d’intoxication au monoxyde de carbone pouvant causer des effets variés allant du mal de tête jusqu’au coma et la mort.

Il faut se souvenir que le monoxyde de carbone est inodore, incolore et indolore. Vous devez placer ces appareils à l’extérieur et vous assurer que le vent ne pousse pas les gaz d’échappement vers l’intérieur de votre résidence. Si vous ou quelqu’un de votre entourage ressentez le moindre malaise, arrêtez le fonctionnement de votre pompe ou de votre génératrice et appelez le 911.

La désinfection d’un puits en situation d’inondation

Selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, lors d’une inondation, les propriétaires d’un puits individuel doivent prendre des précautions particulières, car de tels événements génèrent des risques importants pour la qualité de l’eau souterraine; celle-ci peut être contaminée à la fois par l’eau de la rivière et par des installations septiques situées à proximité. Pour prévenir les risques de maladies liées à la consommation d’eau contaminée, le ministère recommande aux personnes touchées les mesures suivantes :

  • Pendant l’inondation : l’eau de tout puits situé dans un secteur inondé doit être considérée comme non potable. Les personnes touchées devraient s’approvisionner en eau potable à partir d’une source alternative (par exemple, de l’eau provenant d’un réseau de distribution ou de l’eau embouteillée), ou faire bouillir pendant une minute à gros bouillons toute eau destinée à l’ingestion ou à la préparation d’aliments non cuits.
  • Après l’inondation : après le retrait définitif des eaux d’inondation, le propriétaire devrait d’abord vérifier l’intégrité des équipements de son puits et plus particulièrement le circuit électrique. Il devrait ensuite attendre un minimum de dix jours avant de désinfecter le puits selon la procédure décrite dans le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec et s’assurer que les résultats des deux séries d’analyses recommandées par la suite sont conformes avant de recommencer à consommer l’eau.
  • À la suite de la désinfection : aucune bactérie fécale ou aucun coliforme total ne doit être détecté lors de l’analyse de l’eau du puits. Si ces bactéries sont présentes, vous devez continuer à faire bouillir l’eau du puits. Toutes les étapes de désinfection devront être répétées.

Source : Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (avril 2017).
Site web Urgence Québec: Cliquez ici

RENSEIGNEMENTS 311                URGENCE 911