Conseils de prévention concernant les feux de cheminées

Conseils de prévention concernant les feux de cheminées

Un feu de cheminée… Pas chez nous!!

 

Annuellement, le Service des incendies d’Hudson répond à environ 5 feux de cheminées sur le territoire ainsi que les interventions en entraide mutuelle dans les villes avoisinantes. Lors des dernières années, le lieu d’origine de deux incendies majeurs à Hudson était la cheminée. Chaque année au Québec il survient environ 235 incendies causés par une mauvaise installation ou une utilisation inadéquate des appareils de chauffage au bois.

 

En cette période de l’année qui commence à se refroidir et par mesure de sécurité, avant de pouvoir apprécier la chaleur de votre installation de chauffage au bois, voici quelques conseils qui proviennent du ministère de la sécurité publique du Québec (MSP) :

 

Installation neuve ou mise à jour

Si vous vous apprêtez à faire l’acquisition ou la mise à jour d’une installation de chauffage au bois, nous vous recommandons fortement de vérifier que le sceau de l’Association canadienne de normalisation (ACNOR) ou de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (US/EPA) apparaisse sur l’appareil que vous voulez acquérir. Ces appareils certifiés réduisent de façon marquée les émissions polluantes de fumée et de cendre, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison.

Il est aussi fortement suggéré de faire installer votre foyer ou votre poêle à bois, ainsi que la cheminée, par un professionnel.

 

Ramonage obligatoire pour les installations en usage

La section 7 du règlement municipal No. 510, concernant la prévention incendie, exige qu’un ramonage complet soit effectué annuellement par un ramoneur professionnel certifié:

https://hudson.quebec/wp-content/uploads/2016/03/510-Prevention-incendies.pdf

Un ramoneur professionnel devrait détenir les connaissances et l’expertise pour déceler des problèmes liés aux installations. Il devrait être en mesure de vous conseiller quant à l’utilisation et à l’entretien propre de chaque appareil en plus de posséder l’équipement, les outils et les vêtements de protection nécessaires pour effectuer un ramonage efficace et en toute sécurité.

 

Pourquoi ramoner?

Le ramonage contribue à prévenir les incendies. Il permet aussi :

  • De prévenir les intoxications au monoxyde de carbone en permettant une meilleure évacuation de la fumée et des gaz toxiques ou nocifs;
  • D’éliminer la suie et les dépôts inflammables (créosote) qui se sont accumulés dans la cheminée;
  • D’optimiser l’efficacité de l’appareil de chauffage et de permettre une économie de combustible;
  • Au professionnel du ramonage de déceler la présence de bris ou de détérioration du système de chauffage et de ses composantes.

 

 Un bon ramonage

Afin de procéder efficacement au ramonage, le professionnel devra intervenir autant à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment. Il effectuera, entre autres, les tâches suivantes :

  • Brosser la cheminée vigoureusement avec une brosse de grandeur adéquate;
  • Vérifier l’état du système de chauffage en entier, nettoyer chacune de ses composantes, procéder à l’inspection des pièces et vous faire part de tout bris ou anomalie;
  • Vérifier les distances de dégagement autour de l’appareil ainsi que son installation générale;
  • Méfiez-vous d’un ramonage partiel qui n’inclut que le passage d’une brosse dans le conduit de la cheminée.

 

Pour plus d’information sur le ramonage de cheminée, veuillez consultez la capsule du Ministère de la sécurité publique du Québec :

https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie/conseils-prevention/ramonage.html

 

 

Utilisation de votre appareil de chauffage

  • Entrez seulement quelques brassées de bois à la fois. Conservez-les loin du foyer ou du poêle à bois.
  • Utilisez du bois de qualité et sec. Le bois vert augmente la formation de créosote.
  • Utilisez des bûches de petite taille. Elles brûleront plus proprement, formant moins de créosote.
  • Faites bruler peu de bûches à la fois.
  • Faites entrer assez d’air dans l’appareil à combustion pour que les flammes soient vives, favorisant ainsi une combustion complète et produisant moins de fumée.

 

Une zone dégagée est primordiale

  • Dégagez la zone autour du foyer ou du poêle de tout objet susceptible de gêner le passage.
  • Assurez-vous que l’air circule librement.
  • N’entreposez pas de matériaux inflammables à proximité, comme du papier, de l’essence, des produits chimiques, de la peinture, des chiffons ou des produits de nettoyage.

 

Les cendres chaudes

  • Jetez les cendres chaudes un contenant métallique à fond surélevé et muni d’un couvercle métallique. Le contenant doit être déposé à l’extérieur sur une surface incombustible et à plus d’un mètre de tout bâtiment pour une période d’au moins 3 à 7 jours.

 

Consultez la capsule de prévention du MSP concernant les cendres chaudes :

https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie/conseils-prevention/cendres-chaudes.html

 

Soyez à l’affût

  • Si le mur derrière le poêle à bois devient chaud, faites inspecter la cheminée par un professionnel.
  • En cas de feu de cheminée :
    • Fermez la clé;
    • Sortez immédiatement;
    • Contactez le 9-1-1.

 

Pour d’autres informations concernant le chauffage au bois, consulté le site du MSP :

https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie/conseils-prevention/chauffage-bois.html